Home New Releases Backlist News Contacts
Publishers

Publication in France:
03 March 2016

528 pages

 
By Force

Karine GIEBEL

Add to my list

Print
One summer's evening, Maud Reynier, a young woman of 20 and the daughter of the famous Nice surgeon Armand Reynier, is violently attacked while she is out walking along the banks of the River Siagne. A passing jogger, Luc, arrives in the nick of time to scare off the attacker and to save Maud.

A few days later, Armand Reynier receives a threatening message. Deeply disturbed by it, he calls on Luc, who is a professional bodyguard, to provide them with protection.
Who has a grudge against him? Why did this unknown person attack his daughter and why is he threatening to strike again? And, above all, why does Reynier obstinately refuse to call in the police?

Luc soon begins to realise that everybody in this family has something to hide...

Rights sold:
Korea (Balgunsesang), Vietnam (Editions des Femmes)

Biography
Karine Giebel has published several crime thrillers, including Les Morsures de l'ombre (Fleuve Noir, 2007and Juste une ombre (Fleuve Noir, 2012). De force is her first novel to be published by Belfond. Her books have been translated into Italian, Dutch, Russian, Spanish, German, Polish, Czech, Vietnamese and Korean. Some of them are currently being adapted for the screen.
More information in french

«De force est le thriller qu'il faut absolument lire, une pépite machiavélique qui restera longtemps en mémoire. Quel premier chapitre ! Il diffère dans le style de ce qui va suivre. Il met le lecteur dans un état d'incompréhension et d'émotion, abandonné à son sort et avide de connaître la suite.Thrilller particulièrement marquant car il ne laisse pas un moment de répit à son lecteur, je m'explique : les personnages vont être , à tour de rôle, le ou la coupable, impossible d'y échapper. Chacun a une part d'ombre, ou parait trop clean, les suspicions vont grandir peu à peu. Des situations très dures, psychologiquement difficiles, vont se succéder. Mais là est tout l'art de Karine Giebel, car le voyeurisme, l'insoutenable sont justifiés. Pas de scène gratuite et sans intérêt, tout est utile, pesé avec soin. Comme un puzzle, chaque pièce à son unique place. Comme je vous le disais plus haut, ce roman est addictif, d'une part pour les questions qu'il donne à se poser et aussi pour l'immertion que le lecteur ressent à se mettre à la place de chacun des personnages. Parfois on a envie d'en aider un puis c'est un autre qui suit... Les liens du sang, le pouvoir, l'amour, l'abandon de tout repère familiaux se projetent à nos yeux. L'homme peut être manipulateur, orgueilleux et mauvais. Essayer de le comprendre est particulièrement intéressant. Au fils des pages j'ai bien senti que l'inévitable allait arriver, que trop de questions ne pouvaient rester sans réponse. Les cinquante dernières pages vont être un choc pour le lecteur, les vérités plus dures les unes après les autres. Comme si nous n'étions pas assez groggy, Karine Giebel ajoute un épilogue tout en émotion. Quoi de plus agréable de ressentir tant de souvenirs de lecture après plusieurs jours. Signe de grand roman. Karine Giebel est la reine du thriller français, mais ça, je le savais déjà...
Un thriller qui va marquer l'année 2016.»
Pascal Jaubert, Librairie Jaubert - Riez - 04 [LIBRAIRE] 07/04/2016

«Une lecture sous tension
Un an et demi après la parution de Satan était un ange Karine Giebel revient avec un nouveau thriller psychologique tendu. De force est un roman ou il est question d'amour impossible, de culpabilité et de vengeance. Maud est agressée lors d'une promenade. Victime d'une tentative de viol elle est sauvée par un jogger présent sur les lieux, Luc. Ce dernier, garde du corps de profession, est embauché par le père de Maud suite à de nouvelles menaces. Armand Reynier n'excelle ni dans son rôle de père ni dans celui de mari modèle. Il pense que tout a un prix et surtout que tout s'achète. Il estime combler son absence et effacer ses tromperies avec des cadeaux et de l'argent. Seul le paraître importe à ses yeux. Luc aménage chez les Reynier pour remplir sa mission et être au plus près en cas de danger. Tout n'est que façade, le fruit est rongé par la jalousie, l'égoïsme et le sentiment de culpabilité. Le chantage, les avertissements de plus en plus violents mettent le chef de famille sous pression, jusqu'à l'ultimatum : la date de sa mort. Luc parviendra-t-il à éviter le pire ? Grâce à une écriture épurée et des chapitres courts l'auteur insuffle un sacré rythme à ce roman. La tension est partout et, surtout, elle monte à chaque chapitre jusqu'au final explosif. L'auteur maîtrise cet exercice à la perfection. Karine Giebel prend plaisir à torturer ses personnages et ses lecteurs pour notre plus grande joie.»
Bruno Lamarque, Librairie de la Renaissance - Toulouse - 31100 [LIBRAIRE] 07/04/2016

«Karine Giebel revient « en force » avec ce nouveau polar anfoissant et haletant. Une fois commencé il est impossible de le refermer.»
Nadège Torrenton, Cultura - Barrentin - 76 [LIBRAIRE] 12/04/2016