Home New Releases Backlist News Contacts
Publishers

Publication in France:
02 April 2015

240 pages

 
Self-portrait of a forger

Jean-Baptiste PÉRETIÉ
Guy RIBES

Add to my list

Print
Picasso, Chagall, Dali, Léger, Modigliani, Renoir... For nearly 30 years, art forger Guy Ribes imitated the masters with a rare talent and technique.

Ribes has a colorful background. He was born in a brothel at the end of the 1940s where one was more likely to pick up a gun than a paintbrush. His passion for drawing helped him move on to something better.

His friendship with a printer helped him transform from being an artist specialized in water paintings to becoming a brilliant forger. Ribes put aside his own style and learned to paint like the masters, not creating copies but rather re-creating chef-d'oeuvres. His talent duped art experts which helped him succeed in art trafficking and conning several art collectors out of fortunes.

That is, until the police finally caught up with him...

Rights sold:
Japan (Kino Books)

Biography
Guy Ribe, the "Gangster Artist", as one judge nicknamed him, was convicted in 2010 and sentenced to three years in prison. He's now taking efforts to sell his artwork legitimately.
More information in french

"Au-delà du destin d'un filou truculent, c'est par sa plongée dans le marché de l'art que cet autoportrait nous prend dans sa toile."
Stéphanie Gatignol , Pleine de vie 08/06/2015

"28 minutes"Elisabeth Quinn, Arte [TV] 02/04/0015

"Salut les terriens"Canal + [TV] 25/04/0015

"Autoportrait d'un faussaire"France 2 [TV] 12/06/0015

"Télématin"Anna Reinhardt, France 2 [TV] 23/04/0015

"Autoportrait d'un faussaire"Jean Baptiste Péret, France Culture [RADIO] 01/04/0015

"Autoportrait d'un faussaire"Jonathan Siksou, RCJ 23/06/0015

"Autoportrait d'un faussaire"Dorothée Barba, France Inter [RADIO] 20/09/2015

" Cet amateur de grands bourgognes cache son génie derrière sa rondeur, ses bouffées de tabac. On dirait un personnage d'Audiard. Furieusement sympathique. Force tranquille en apparence, Guy dissimule ses angoisses sous sa bonhomie. Il ne dort que quelques heures par nuit, solitaire. Une vie intérieure riche de ses souvenirs, de ses livres, de ses parties de pêche en Bretagne, de l'empathie qu'il a cultivée pour les plus grands peintres.
Impossible de faire un bon faux sans une intime, complète connaissance de l'artiste"Paris Match 26/03/0015

" Guy Ribes ne fait pas des copies bêtes et méchantes, il prolonge l'oeuvre de peintres qu'il aime "Le journal des arts 24/04/0015

Autoportrait d"un faussaireL'oeil Magazine 22/05/0015

" Le parcours de Guy Ribes fascine : récemment, John Travolta a demandé à rencontrer le peintre, et celui-ci a conseillé l'acteur, qui, dans le film The Forger (inédit en France), incarne le rôle d'un faussaire. Quel personnage! On le dirait tiré d'un scénario de Michel Audiard. Né dans une maison close de Roanne, il grandit parmi les voyous lyonnais avant de s'enfoncer dans les eaux troubles du marché de l'art. Loin des palaces qu'il a fréquentés, il habite à présent ai sixième étage, sans ascenceur, d'un immeuble modeste de la banlieue parisienne. L'air jovial, pipe à la bouche, il nous conduit dans un minuscule salon encombré de tableaux, vestiges de son existence passée. "L'Express 28/08/0015

" Les faussaires ont toujours fasciné le public et surtout ceux qui se jouent et se rient des experts les plus reconnus. C'est le cas d'un certain Guy Ribes, qui nous livre ici son parcours. [...] De rencontres en opportunités, il imite presque naturellement Picasso, Braque, Miró ou Léger. "Pariscope 29/07/0015

Portrait à l'occasion du film Un vrai faussaireLe Figaro et vous 29/02/2016